A vos jumelles : le 14 septembre 2021

Auteur : Thierry Maniquet 
Photo d'entête : Combattant varié - Victor Claes - Neerheylissem - 8/09/2021

La phrase de la semaine pourrait être : on prend les mêmes et on recommence.
La plupart des espèces renseignées la semaine passée sont en effet toujours présentes.

Ainsi, tandis que la mare de Thines s’assèche petit à petit, le site de Spèche continue à susciter l’intérêt des oiseaux … et des ornithologues !

La Marouette ponctuée continue à jouer les vedettes. Comme une star peut l’être, elle peut se faire désirer, au point qu’on a cru, l’espace de quelques jours, qu’elle avait quitté les lieux. Il n’en est rien et voilà déjà 17 jours qu’elle fréquente le site.

Marouette ponctuée - Pol Bughin - Spèche - septembre 2021
Marouette ponctuée – Pol Bughin – Spèche – septembre 2021

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, voilà que ce 12/09, elle a été rejointe par un deuxième oiseau !
De longs séjours ne sont pas exceptionnels mais restent néanmoins peu fréquents.

On peut ainsi citer le séjour d’un oiseau entre le 10/09 et le 28/09/2014 et du 08/09 au 20/09/2018 à l’étang Paradis à Gastuche, ainsi que du 08/09 au 24/09/2019 aux décanteurs de Genappe.

Sur la base de ces dates, on peut espérer que notre marouette, désormais accompagnée, reste encore quelques jours à Spèche et … qu’elle batte le record de présence de l’espèce dans notre province.

Les limicoles (Chevaliers guignette, culblanc, aboyeur, Bécasseaux variable et minute et Combattant varié) continuent à faire le bonheur des observateurs.

La Bécassine des marais semble encore accroître ses effectifs : 47 exemplaires ont ainsi été comptabilisés le 06/09. Il est rare que l’on ait l’occasion d’en observer autant dans notre province (un groupe estimé d’une cinquantaine d’oiseaux a précédemment été observé à Perwez le 20/03/2018), même si on ne peut exclure que de tels nombres – voire parfois même des nombres bien plus importants – échappent à notre vue, tant cette espèce peut se montrer discrète en se cachant dans la végétation.

Le superbe inventaire ornithologique de l’étang de Pécrot fait ainsi état d’un maximum de…237 exemplaires en 2002 ! (https://www.lesamisduparcdeladyle.be/documentation

La proximité de certains oiseaux permet aussi de se familiariser avec les critères d’identification d’espèces réputées plus compliquées.

Ainsi, s’il y a quelques semaines, tant le Pluvier petit-gravelot que le Pluvier grand-gravelot fréquentaient le site de Spèche, il semble qu’actuellement seule cette dernière espèce soit encore présente sur le site.

En plumage juvénile et lorsque l’oiseau se tient à grande distance, l’identification n’est cependant pas évidente (je me suis moi-même laissé prendre).

Pluvier grand-gravelot - Bernard Brochier - Spèche - septembre 2021
Pluvier grand-gravelot – Bernard Brochier – Spèche – septembre 2021

Aussi profitons de ce cliché de Bernard Brochier pour préciser certains critères utiles : le Pluvier grand-gravelot présente un sourcil blanc évident (alors que son cousin a un sourcil chamois indistinct), il n’a pas de cercle orbitaire (au contraire du Pluvier petit-gravelot). Il présente une tache frontale blanche plus évidente. La tache sombre aux parotiques est arrondie, alors qu’elle est pointue chez le Pluvier petit-gravelot. Enfin, globalement, le Pluvier grand-gravelot paraît plus trapu et à poitrine bombée, avec un bec plus « costaud ».

S’agissant des limicoles toujours, on signalera quelques données en dehors des sites cités plus haut : un Chevalier sylvain à Neerheylissem le 07/09, un Combattant varié à Neerheylissem encore le 08/09 (photo : Victor Claes), deux Pluviers dorés à Jandrain-Jandrenouille le 10/09, deux Pluviers grands-gravelots à Marbais le 10/09 et un Courlis cendré à Malèves-Sainte-Marie-Wastines le 11/09. Il est rare de voir cette dernière espèce posée chez nous (observation majeure : 10 ex. le 09/04/2019 à Corbais).

Courlis cendré - Fabrice Van Hove - Malèves-Sainte-Marie-Wastines - septembre 2021
Courlis cendré – Fabrice Van Hove – Malèves-Sainte-Marie-Wastines – septembre 2021

Pour qui s’intéresse aux oiseaux d’eau, l’étang du Gris Moulin à La Hulpe constitue actuellement le site le plus intéressant. Citons quelques chiffres : 19 Gallinules poules-d’eau le 09/09, 25 Grèbes castagneux, 366 Foulques macroules, 105 Canards chipeaux, 22 Fuligules morillons, 6 Fuligules milouins et 3 Sarcelles d’été le 10/09.

Pour les Sarcelles d’hiver, par contre, c’est à Spèche qu’il faudra se rendre (26 ex. le 11/09).

Côté passereaux, on signalera un rassemblement de 120 Linottes mélodieuses à Nethen.

Pour terminer, notons l’observation d’un Martinet noir à Ottignies le 06/09. Il est intéressant de faire la comparaison des dates des dernières données de l’année dans notre province au cours des cinq années précédentes : le 26/08 en 2017, le 18/08 en 2018, le 01/09 en 2019 et le 03/09 en 2020.

 

Belles observations.