Un Torcol fourmilier dans mon jardin

Auteur (texte et photos) : Claire Furnémont
Encart : Claire Huyghebaert

Ce dimanche 23/04, je déjeunais tranquillement en regardant les moineaux dans le fond du jardin. Celui-ci se compose d’une grande zone de pelouse, non tondue et remplie de pissenlits, c’est la saison ! Cette pelouse est entourée de buissons variés, groseilliers, noisetiers, carrés de potager, et le fond du jardin est bordé par une rangée d’arbres.

Soudain, mon regard est attiré par un oiseau différent des moineaux, et aussi un peu plus grand !

Continuer la lecture de Un Torcol fourmilier dans mon jardin

Le suivi acoustique de la migration nocturne

Auteur (texte et photos): Victor Claes
Photo d'entête : Grues cendrées - Victor Claes

Introduction

La migration est un des phénomènes les plus fascinants qui nous soient offerts par la nature. Nous avons tous eu l’occasion de nous émerveiller devant la vision d’un vol de Grues cendrées ou l’observation du flux continu de certains passereaux. Certains d’entre nous se sont déjà essayés au suivi migratoire diurne et aux difficultés qui l’accompagnent : reconnaissance des cris et quantification du passage. A côté de cette migration de jour, de nombreuses espèces d’oiseaux ont opté pour une stratégie de migration nocturne (ou mixte) qui présente pour ceux-ci certains avantages (risque de prédation moindre, atmosphère plus calme et températures plus favorables) mais qu’il nous est plus difficile d’étudier. Pour ces migrateurs nocturnes, nos connaissances sur la phénologie et sur les routes de migration s’en trouvent limitées. Parmi les techniques utilisées pour suivre la migration nocturne, on peut citer le comptage des oiseaux qui transitent devant la lune
« moon watching » (encore faut-il que celle-ci soit visible…), l’utilisation de caméras thermiques ou de radars [1]. L’utilisation du radar permet de quantifier le flux migratoire (densité, direction et distribution altimétrique) [2]. Une approche complémentaire consiste en l’enregistrement des cris émis en vol durant la migration nocturne, pour laquelle on utilise le terme Nocmig ou NFC en anglais pour « Nocturnal Fly Calls ». C’est de cette dernière approche que je vais vous entretenir.

Continuer la lecture de Le suivi acoustique de la migration nocturne

BIG DAY 2022 – Un retour en force  

Auteur : Hervé Paques

  • Un maximum d’espèces d’oiseaux
  • Dans le bassin de la Dyle, côtés flamand et wallon
  • En 24 h, du vendredi 6 mai à 22 h 00 jusqu’au samedi 7 mai à 22 h 00

Le Big Day est un événement organisé dans la vallée de la Dyle par le Natuurstudiegroep Dijleland. Depuis 2019, la régionale Natagora Brabant wallon y participe activement côté wallon. Cet événement consiste à observer le plus d’espèces d’oiseaux possible dans le bassin de la Dyle en 24 heures. Avec la pandémie, l’édition 2020 eut lieu avec des contraintes assez strictes. En 2021, l’événement fut tout bonnement annulé.

2022 signe donc le grand retour du Big Day dans sa forme initiale, avec davantage de libertés en termes de déplacements et de formation de groupes d’observateurs.

Continuer la lecture de BIG DAY 2022 – Un retour en force  

Un Big Day en mode ‘Covid-19’ mais fructueux : 114 espèces en 24h

Auteur : Hervé Paques
Photo : Sterne naine - Oud-Heverlee - Axel Smets

On y va ou pas ?

L’édition 2020 du Big Day fut forcément un peu particulière. Nous avons longuement hésité avant de confirmer son maintien.
Pour rappel, cet événement international regroupe des ornithos pour relever un défi tout simple : observer un maximum d’espèces d’oiseaux en 24h. 

Continuer la lecture de Un Big Day en mode ‘Covid-19’ mais fructueux : 114 espèces en 24h

108 espèces pour notre premier BIG DAY !

Auteur : Hervé Paques
Photo : Faucon Hobereau - Beauvechain - Hervé Paques

Un challenge pour les ornithos du coin…

L’objectif était simple : identifier un maximum d’espèces d’oiseaux en 24 heures dans le bassin de la Dyle. L’appel avait été lancé à tous les ornithos du Brabant wallon et 30 d’entre eux ont répondu présent. Ce qui, en soi, constitue déjà une belle réussite.

Continuer la lecture de 108 espèces pour notre premier BIG DAY !

Les causes du déclin du Coucou gris, une équation complexe

Source : Vogelbescherming Nederland, février 2018
Traduction : Philippe Selke 
Photo d'entête : Coucou gris - Patricia Cornet-Poussart

Aux Pays-Bas, 2017 fut l’Année du Coucou. Dans tout le pays, des excursions à la recherche du coucou ont été organisées, des dizaines de milliers de personnes ont suivi un jeune Coucou gris via la webcam « Vivre le printemps », tandis que Sovon et Vogelbescherming investiguaient sur les causes du déclin du coucou. Sans trouver une explication unique, car il y en a plusieurs.

Continuer la lecture de Les causes du déclin du Coucou gris, une équation complexe

Quand passent les planeurs

Auteur : Thierry Maniquet
Photo d'entête : Cigognes blanches - Thierry Maniquet

Facile à identifier, chargée de symboles, la Cigogne blanche est un de ces oiseaux qui ne laissent personne indifférent.

Sujette aux migrations spectaculaires (vols en groupes pouvant compter plusieurs dizaines d’individus, arrêts dans des endroits saugrenus comme les toits de maison ou les lampadaires bordant nos autoroutes), elle attire régulièrement l’attention des médias.

Continuer la lecture de Quand passent les planeurs